Ce site, encore en construction, est consultable mais comporte pour l'instant peu d'éléments...

Nos recherches sont en cours, nous préférons privilégier les beaux jours pour les photos, et il faut du temps pour mettre le tout en ligne correctement...

Merci pour votre patience ! 



La Haute-Loire a payé un lourd tribut à la Grande Guerre... 

 

Quelques monuments aux Morts furent érigés dès 1920, mais la majorité des inaugurations ont eu lie en 1921, parfois plusieurs chaque dimanche. Durant l'été 1921, on inaugure les monuments de Laussonne, Le Monastier, Saint-Julien Chapteuil, Saint-Privat d'Allier, Saint-Germain Laprade, Allègre...

 

Leur coût moyen varie de 5 000 à  25 000 francs, financés par souscription publique et les communes, avec parfois une aide de l'Etat, prévue dans la loi de finances de 1920. Certaines petites communes mettront plusieurs années à financer leur monument.

Souvent, on trouve à l'origine la très active "Union des Pères et Mères", dont les fils sont morts pour la Patrie.

En Haute-Loire, le président en est M. Grellet de la Deyte, ancien conseiller général d'Allègre, qui a perdu deux fils. Le président d'honneur est M. Gibelin, ancien maire du Puy, dont le fils Auguste compte parmi les premières victimes.

La liste des souscripteurs est publiée dans les journaux. 

Quelques monuments altiligériens seront présentés ici...